Vous êtes ici : Accueil > L’Enseignement Catholique du Finistère > Points d’ancrage : des convictions relatives à la personne
Publié : 26 novembre 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Points d’ancrage : des convictions relatives à la personne


Le projet éducatif de l’Enseignement catholique est fondé sur le sens chrétien de l’homme, au service des jeunes qui y sont accueillis et accompagnés.


Ce fondement chrétien repose en particulier sur trois convictions relatives à la Personne qui traversent la conception de l’apprentissage et des relations humaines au sein de nos établissements, que ces relations humaines concernent les jeunes entre eux, les jeunes et les adultes, ou les adultes entre eux. L’attention portée à chacun, jeune ou adulte, est ainsi une composante essentielle de la pédagogie développée par l’Enseignement Catholique.


- La 1ère de ces convictions est que la personne est regardée comme un être en devenir, c’est-à-dire d’abord envisagée sous l’angle des promesses et des possibilités de développement qu’elle porte.


- La 2ème conviction conduit à regarder la personne comme un être fragile. Chacun d’entre nous est ainsi porteur de ses vulnérabilités, mais aussi et surtout, de ses potentialités, de ses talents, de ses richesses, de ses compétences, de ses trésors.


- Le 3è point d’ancrage amène à regarder chaque personne comme un être de relation, et en relation. C’est bien dans l’interaction avec les autres, dans la rencontre, dans l’échange, dans la coopération, dans la collaboration, que nous grandissons. C’est bien pour cela que l’éducation est d’abord une alliance, un acte d’alliance.

Voir en ligne : Points d’ancrage : des convictions relatives à la personne